À propos de nous

Pure passion depuis 1911. Benelli c’est ça et bien plus encore: un patrimoine, des émotions, de l’innovation qui ont rendu cette marque légendaire depuis plus de 100 ans avec ses modèles novateurs, sa technologie de pointe et, ses victoires en compétition avec ses pilotes de renommée mondiale. À la fois élégantes et sportives, les motos Benelli sont créées pour répondre aux exigences de leurs pilotes, même les plus exigeants, et assurent un confort et un plaisir de conduite uniques en gardant à l'esprit le respect de l’environnement naturel. C’est ce challenge que s’impose tous les jours à l’ensemble du groupe Benelli. Une moto Benelli a une personnalité qui est immédiatement reconnaissable par ses choix techniques et son look sportif sans équivoque. Tous les modèles sont conçus au centre de recherche et de développement de Pesaro où de nombreux experts travaillent ensemble. Benelli peut également compter sur un réseau de distribution efficace qui couvre l’ensemble du territoire.
Depuis 2005, Benelli fait partie du groupe QJIAN JIANG (Q.J), qui est le plus grand fabricant de 2 roues en Chine. Sa production atteint 1.200.000 véhicules par an et 14.000 personnes travaillent dans son usine ultra moderne grande comme une ville située à Wenling à 500 km de Shanghai. Ainsi, la marque historique de Pesaro voit s’ouvrir les portes du marché mondial. Benelli peut affronter ce challenge grâce à l’association de son savoir-faire, de son style typiquement italien et, de son ingénierie innovante combinée à la vision globale du marché et à l’approche commerciale d’un grand groupe comme Q.J. Les nouveaux modèles inspirés par l’ADN et l’histoire de Benelli, au look acéré, innovants techniquement… vont mettre le monde en mouvement et projeter leurs propriétaires vers le futur tout en restant faciles à conduire.

Notre histoire

1911 ~ 1934

SIX FRÈRES - UNE HISTOIRE. Six hommes ont créé une légende. Cela a commencé au printemps 1911, lorsque Teresa Benelli, veuve, a investi la totalité du capital de sa famille dans l’ouverture d’un atelier pour assurer un emploi stable à ses six fils, Giuseppe, Giovanni, Filippo, Francesco, Domenico et Antonio « Tonino » Benelli. Au départ, c’était seulement un garage de réparation et de fabrication de pièces détachées pour les voitures et les motos. Mais les six frères Benelli avaient des ambitions beaucoup plus élevées: la fabrication de motos. Huit ans plus tard, en 1919, ils dévoilent leur premier moteur, un 75cc 2T placé dans un cadre de bicyclette mais avec des résultats insatisfaisants. En décembre 1921, sort la première vraie moto Benelli: le « Velomotore » , avec un moteur de 98cc 2T sur cadre léger présenté en 2 modèles, Touring et Sport (125cc) qui sera suivi en 1943 d'une version de 147cc. Avec ce modèle, Tonino Benelli commence à remporter des victoires en courses, ce qui permettra de faire connaitre la société Pesaro dans toute l’Europe. En 1926, Giuseppe Benelli conçoit une nouvelle moto, avec un moteur de 175cc 4T, à arbre à cames associé à une boite 4 vitesses novatrice. Ses performances sont égales ou supérieures aux motos de plus grosse cylindrée, ce qui a permis d’innombrables triomphes à Tonino Benelli: Champion d’Italie en 1927, en 1928, en 1930 et en 1931.
Le succès des ventes de la 175cc (elle a été produite en différentes versions jusqu’en 1934) conduit à l’agrandissement de l’usine. En 1932, les frères Benelli achètent les pavillons de la scierie Molaroni à ‘Viale Principe Amedeo, qui est maintenant « Viale Mameli ». En 1934, Benelli sort deux nouvelles motos de course: une 250 à double arbre à cames et une 500cc. En 1940, elle lance un 500cc à soupapes latérales et une fantastique moto de course à 4 cylindres, double arbre à cames avec compresseur qui ne verra jamais les pistes. Le déclenchement de la guerre force la société à produire des motos militaires.

1940 ~ 1950

La société de Pesaro est au sommet du succès (800 employés travaillent alors dans l'usine), mais la Seconde Guerre Mondiale détruit l'usine. Le bombardement allié et les spoliations des nazis ont réduit cette grande entreprise à un tas de gravats et de hangars vides. Les frères Benelli ne baissent pas les bras, ils récupèrent des machines et des équipements, et commencent à convertir environ 1000 motos militaires - principalement d'origine anglaise - laissés dans les champs de bataille par les alliés en moto à usage civil. En 1947 les courses de motos reprennent. 1948 sera une étape importante pour Benelli: l'entreprise embauche le coureur Dario Ambrosini et le 14 octobre, les frères Benelli annonce leur décision de continuer à produire des motos. Le succès sportif de la nouvelle Benelli aboutit en 1950 à la victoire d’Ambrosini au Championnat du Monde en 250cc.

1950 ~ 1980

À la fin des années 40, Giuseppe Benelli quitte la société, en raison de désaccords irréconciliables avec ses frères. C’est aussi le début de la marque Motobi, avec ses moteurs 2T et 4T en forme d’oeuf, en petites et moyennes cylindrées qui remporteront plus de 1000 victoires en course des années 50 à 60. L’activité de fabrication de Benelli s’accentue en 1951 avec la présentation de la « Leoncio » qui remporta un grand succès commercial surtout lorsque Benelli remporta le premier « Motogiro » d’Italie en 1953 avec le coureur Tararini. En 1961, la société de Pesaro célèbre ses 50 ans. Pour lutter contre la crise de l’industrie de la moto, les deux marques Benelli et Motobi fusionnent en 1962. Durant les années 60, Benelli et Motobi proposent une large gamme de modèles allant du scooter à la « Tornado » (une maxi moto 2 cylindres de 650cc), la dernière création originale de Benelli.
En 1972, la société est rachetée par l’entrepreneur argentin Alejandro De Tomaso qui relance la société en construisant une nouvelle usine moderne et en proposant une gamme encore plus grande de véhicules avec des motos multi-cylindres et un prestigieux 6 cylindres de 750cc (la 1ère moto de ce type de série disponible à l’achat par le grand public).

1988 ~ 2015

La concurrence japonaise devient de plus en plus féroce et technologiquement avancé. Les ventes de Benelli baissent inévitablement et en 1988, Benelli est presque en rupture. Le magnat industriel M. Giancarlo Selci, propriétaire du groupe Biesse, sauve la glorieuse compagnie d’un avenir incertain en l’achetant le 23 octobre 1989. La société cible maintenant le marché du scooter avec les modèles : Devil et Scooty. Après les premiers moments d’euphorie et de reprise, les perspectives s’assombrissent de nouveau. En 1995, le groupe Merloni de Fabriano devient majoritaire de la marque historique. Andrea Merlino, fils de Vittorio, devient le nouveau patron de la société et relance la marque avec le lancement du scooter agressif "491". C’est le lancement de nouveaux projets, scooters et motos sportives tel que la "Tornado 900cc à 3 cylindres" qui participera au championnat Superbike et la TnT 1130cc. Malgré cela, Benelli connait une nouvelle crise. En décembre 2005 Benelli rentre dans le groupe Q.J. lauréat du prix du meilleur exportateur de moto de l’année. Qianjiang est une société située à Wenling où 14 000 personnes produisent plus de 1 200 000 de véhicules et 2 millions de moteurs par an dans une usine ultra moderne grande comme une ville. C’est 670 000 m2 de surface de production équipée de machines industrielles sophistiquées provenant d’Allemagne, d’Italie et des USA.
Q.J. avec un capital de plus de 750 millions de dollars US, est côté à la bourse chinoise depuis 1999. Elle produit des quads, des vélos électriques, des tondeuses à gazon, des voiturettes de golf, des générateurs, des pompes et aussi des équipements de jardinage. 20 % de sa production est exportée en Amérique et en Europe. Qianjiang se concentre sur la qualité et a obtenu la certification internationalement reconnue ISO 9001 en1997. Grâce à son capital et la synergie entre le groupe chinois et le centre de Pesaro, benelli Q.J travaille actuellement sur de multiples projets visant à relancer la marque Benelli mondialement.
En 2011, Benelli célébrait son premier centenaire…


L'héritage


Souscrire

Abonnez-vous à notre newsletter et soyez informé

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur pour nous aider à rendre ce site plus performant. Plus de détails peuvent être trouvés dans notre Politique de confidentialité